Savez-vous qu’il est prouvé que l’intelligence émotionnelle entre pour 70% dans le succès des décideurs. Pour rappel, l’Intelligence émotionnelle (IE) est la capacité de pouvoir puiser dans ses émotions, de gérer efficacement nos propres émotions ainsi que celles des autres. Elle peut être évaluée par le Quotient Émotionnel (QE) et, selon même une étude américaine, c’est ce dernier qui fait la différence entre les éléments d’une entreprise et non pas le fameux Quotient Intellectuel (QI), contrairement à ce que l’on peut penser. Dans le milieu professionnel, par exemple, un bon curriculum n’est plus la seule chose à laquelle les entreprises font attention, ils ont surtout besoin de personne avec une bonne intelligence émotionnelle donc un bon QE.

De tel propos invite à se pencher sur le sujet, surtout sur la question : est-t’il possible d’accroître votre quotient émotionnel ? Si oui, comment ? Heureusement, on vous assure que c’est faisable. En effet, contrairement au QI, qui est principalement fixé à la naissance, vous pouvez améliorer votre QE à travers le développement de quelques facteurs. Dans la suite de cet article, on va parler des façons de développer l’un de ces facteurs : l’estime de soi, l’une des valeurs clé d’un Quotient Émotionnel performant. Mais d’abord qu’est-ce que c’est l’estime de soi?

Presque tout le temps, on confond l’estime de soi, qui se rapporte plus ce que vous êtes, et la confiance en soi, qui concerne principalement ce que vous faites. En gros, l’estime de soi est la confiance en notre propre valeur et le respect de soi. Elle est déterminée par des expériences antérieures et par des pensées positives qui se reflètent par une attitude positive.

Des expériences malheureuses lors de l’enfance, des critiques par les parents, des professeurs ou des amis peuvent provoquer des sentiments d’infériorité et une perte d’estime de soi. Le regard que vous portez sur vous-même a aussi une influence considérable sur votre estime de soi. Certes, vous ne pouvez jamais changer vos expériences passés, ni l’estime de soi qui s’est construit pendant votre enfance, par contre, rien n’est figé et vous pouvez malgré tout agir sur celles que vous vivez. Voici alors 3 moyens que vous pouvez mettre en pratique pour accroître votre estime de soi, mais surtout, pour augmenter votre quotient émotionnel.

1. Se connaître et s’accepter

C’est la règle la plus important si on parle d’estime de soi : se connaître. Il faut que vous identifiez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas, vos réussites et vos échecs, vos qualités et vos défauts. Alors prenez bien le temps d’y penser, car cela qui va vous aider à mieux vous connaître.

Ceci fait, maintenant, essayez de les accepter puisque ce n’est pas nécessaire d’avoir que des qualités pour avoir une bonne estime de soi. En effet, vous ne pourrez jamais changer les choses si vous n’assumez même pas vos défauts.

2. Se fixer des objectifs

Ici, le but est que vous soyez conscient que vous êtes unique et que vous êtes fière de cela. Un bon moyen d’arriver à ce résultat, de croire en son potentiel, est d’accomplir des défis quelconques. Heureusement la vie quotidienne vous offre une foule de défis, d’objectifs, même modestes, qui une fois atteints, vous permettrez de prendre conscience de votre potentiel, et ainsi, votre estime de soi. Voici quelques défis, plus ou moins grands, qui ne sont qu’à titre d’exemples: maigrir, lire un livre jusqu’à la fin, suivre un cours et vous engager dans cette activité, cesser de fumer, etc. N’oubliez surtout pas que même les défis qui pourront être considérés comme « petits » vont forger petit à petit votre estime de soi.

3. Apprécier qui vous êtes

Savez-vous qu’en général, notre regard se porte sur nos faiblesses plutôt que de nos forces et qualités ? Ainsi pour vous aide à mieux vous analyser, on vous propose ces exercices. Une façon de faire c’est de programmer votre esprit par vos pensées. Comment? En lisant ou en écoutant une affirmation plusieurs fois. De cette manière, le message sera gravé dans votre esprit et elle finira par faire partie de votre personnalité. Pour ce faire, commencez tous vos phrases par « je suis », puis suivis d’affirmations positives car qui dit affirmation positive dit attitude optimiste. L’autre façon de faire est d’aller devant votre miroir et d’exprimer à voix haute ce que vous aimez en vous, vos points forts et vos qualités. Certes, tout ceci parait un peu ridicule, mais c’est prouvé que ce que vous exprimez affecte votre perception de vous- même et par conséquent votre estime de soi.

Bref, on espère que, maintenant, vous avez le sentiment d’avoir appris quelques choses, quelques choses qui vont désormais affecter considérablement votre vie, à la condition que vous allez les appliquer. Toutefois, on ne vous dit pas que tous ces conseils vont augmenter votre quotient émotionnel du jour au lendemain, mais si vous y mettez le temps et les efforts, c’est certain que vous aurez de bon résultat. Avant de terminer pour de vrai, n’êtes-vous pas curieux/curieuse, qu’à part l’estime de soi, il y a autres choses toutes aussi intéressantes que l’estime de soi pour augmenter votre quotient émotionnel ?

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire ici, s'il vous plaît
Veuillez donner votre nom ici, s'il vous plaît