La perte de confiance en soi peut se déclencher à n’importe quel moment de notre vie. Elle affecte négativement, à la fois notre comportement physique et notre comportement psychique. La bonne nouvelle pour vous ? C’est qu’il est possible d’améliorer son niveau de confiance en soi. Détrompez-vous de penser que cela va être pour tout de suite à l’issue d’une magie. Tout dépend principalement de vous et elle s’acquiert pas à pas.

1. Prenez conscience de vos défauts

L’étape primordiale est la prise de conscience. C’est logique puisqu’on ne peut se soigner si on ne connaît même pas sa maladie. Ainsi, il est essentiel que vous vous rendiez compte que vous manquez encore de confiance en vous, que cela est une source de quelques-uns de vos problèmes. Mais il faut surtout que vous soyez persuadé que vous voulez changer et que vous le pouvez.

Pour ce faire, faites d’abord l’inventaire de vos forces physiques, de vos capacités intellectuelles et de toutes vos qualités quel que soit le domaine. Vous verrez que vous en avez plusieurs. Par ailleurs, identifiez tous vos défauts pour que vous puissiez les corriger.

Ensuite, ayez l’attitude d’une personne responsable. Souvenez-vous que la différence entre le possible et l’impossible est « I’m », c’est-à-dire moi-même. Vous êtes le premier responsable de votre réussite et de votre bonheur et vous y arriverez.

Enfin, gardez en tête que vos erreurs du passé peuvent très bien se réparer, et c’est le bon moment de se rattraper.

2. Décidez-vous à changer

Une fois convaincu, il faut vous décider de vous engager complètement. En effet, on entend souvent les : « je sais mais … » ; « je veux bien mais … » ; alors qu’une décision ne tolère pas les « mais ». En prenant la décision de s’exercer à augmenter votre confiance en vous aujourd’hui, vous décidez d’y réussir. Sans vous soucier du chemin à faire, des obstacles à surmonter, tout ce que vous savez est que vous y arriverez. Ce mental va vous permettre de toujours progresser quelle que soit la difficulté, et tout va vous sembler facile.

La base de la confiance en soi est la croyance. Donc, il faut jouer sur cette dernière. N’oubliez pas que vous êtes exceptionnel, unique au monde. Ainsi, vous allez pouvoir oser vous démarquer des autres et vous affirmez tel que vous êtes. En outre, osez défier les personnes qui trouvent du succès : « pourquoi pas moi ? »

Cette prise de décision est le premier pas vers beaucoup de changements.

3. Prenez soin de vous

Dans le terme confiance en soi, le plus important est « soi », c’est-à-dire son être. C’est pourquoi il est essentiel de « se connaître » parfaitement afin de pouvoir « s’en occuper » dans l’objectif de « se faire du bien ».

D’abord, prenez soin de votre corps pour que vous soyez bien à l’aise. De plus, il est dit que dans un corps sain se trouve un esprit sain. Chaque jour, faites-vous belle, souriez. De temps en temps, pratiquez du sport, détendez-vous, partez en vacances. Par ailleurs, apprenez à vous affirmer en marchant la tête haute, en parlant avec une voix bien posée.

Puis, reprenez votre liste des qualités et remémorez-vous également de vos expériences réussies. Vous allez pouvoir retrouver vos points forts pour que vous croyiez mieux en vous, mais vous devez surtout apprendre à valoriser ce qui vous rend unique (corps, capacités, émotions). Quant aux faiblesses, il faut savoir toujours en tirer du positif. Effectivement, tout dépend de votre point de vue : vous êtes faible en mathématiques, mais sinon personne n’utiliserait les calculatrices.

Concernant votre entourage, il faut que vous évitiez les relations qui nuisent à votre objectif. Par contre, gardez celles qui vous motivent, qui savent exploiter en vous le meilleur de vous-même et ne refusez pas leurs compliments (cela va ajouter un point à votre estime de soi).

4. Fixez des objectifs

Maintenant que vous avez monté plus d’une marche de l’échelle, il faut que vous vous fixiez des objectifs. En effet, une personne qui ne sait pas où elle va, reste passive et sans intérêt pour elle-même. Et dans l’atteinte de vos objectifs, aucun échec n’est permis : soit vous gagnez, soit vous apprenez.

Pour cela, formulez un but bien clair et précis, positivement formulé, et qui ne dépend que de vous. Définissez des objectifs spécifiques répartis dans le temps afin que vous retrouviez une motivation à chaque réussite d’un objectif. Etablissez un plan d’action à réviser régulièrement, persévérez jusqu’à votre finalité. Vous pouvez changer de stratégie en cas de défaillance, mais seule la réussite vous importe (comme le dit le proverbe : « tout chemin mène à Rome »). Toutefois, ne cherchez pas à accomplir plusieurs choses à la fois, mais plutôt une grande expérience de qualité qui va permettre de croire en vous. N’essayez pas non plus de vous forcer mais sachez trouver un équilibre entre le travail et le repos.

Afin de marquer votre évolution, à chaque fois que vous vous sentez en confiance, notez-le ou manifestez-le par un geste de vainqueur.

5. Optez pour la pensée positive

Finalement, la clé principale de la confiance en soi est la pensée positive. En toute circonstance, il y a toujours les personnes qui voient le verre à moitié vide ou à moitié plein. Donc, il y a du positif à tirer, mais cela ne dépend que de notre perception de la situation et de notre état d’esprit.

Si vous avez des défauts, considérez-les comme vos côtés originaux, mais que vous pourriez améliorer ou exploiter autrement. Donc, évitez de vous dévaloriser par une pensée négative ou un sous-estime de vous-même.

Un principe à adopter consiste également à vivre au présent, et non dans le passé, ni au futur. C’est-à-dire que vos expériences vécues échouées ne signifient pas que vous êtes un perdant, non plus que votre imagination que votre entreprise n’atteindra aucun client veut dire que vous êtes un mauvais entrepreneur. Vous devez juste vivre au jour le jour, sans trop réfléchir de façon pessimiste. En plus, quand vous éloignez le doute, vous dégagez une énergie positive.

Sachez que vous dirigez ce que votre cerveau veut penser, et non pas l’inverse. Donc, exercez-vous à adopter cet état d’esprit positif pour que vous repreniez plus de confiance en vous. Toutefois, être positif est différent d’être rêveur puisqu’il faut rester dans la réalité, mais juste en tirer le meilleur.

 

Alors, vous sentez-vous plus confiant après l’application de ces astuces ? Ne brûlez aucune étape, impliquez-vous pleinement et répétitivement. Quoi qu’il en soit, gardez le principe de toujours s’améliorer de jour en jour. Aussi, votre réussite ne dépend que de vous ! Il faut y croire.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/succeszen/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire ici, s'il vous plaît
Veuillez donner votre nom ici, s'il vous plaît