On a tous des rêves dans la vie : se lancer en affaires, écrire un roman, voyager, obtenir une promotion importante, augmenter son salaire, se remettre en forme, acheter un chalet. Des belles résolutions quand sonne le 1er janvier mais qui sont vite oubliées le 1er juin. Pourtant, on était rempli de désir, de détermination. Notre foi en nos projets aurait pu soulever des montagnes! Que s’est-il donc passé entre le 1er janvier et le 1er juin ? Est-ce un manque de temps ? Pas plus que d’habitude. Un manque d’aptitude ou de talent? Non plus, car en fait notre expérience de vie s’est enrichie durant ce laps de temps, nous avons de nouveaux acquis. Alors ? Nous avons abandonné parce que nos rêves étaient trop grands!

Comprenons-nous bien. Les rêves sont importants. Grands et petits. Là où il faut faire attention, c’est la façon que nous avons de les entreprendre. Le moment clé de cette vague de changement se passe dans les deux mois qui suivent. Oubliez le fameux et mythique « 21 jours » pour prendre une nouvelle habitude. Selon une étude menée par Philippa Lally et son équipe de l’University College de Londres, et publiée dans le Journal Européen de la Psychologie Sociale, « en moyenne, deux mois s’écoulent avant qu’un nouveau comportement devienne automatique – 66 jours, pour être précis. Et cela peut varier considérablement en fonction du comportement, de la personne et des circonstances. Dans l’étude de Lally, les gens ont mis entre 18 et 254 jours à prendre une nouvelle habitude». Durant cette période, nous devons redoublez d’effort pour arriver à un résultat car le défi est de taille : se défaire d’une ancienne habitude et en adopter une nouvelle à la fois!

Comment ?

L’ennemi no. 1 de nos objectifs est sans aucun doute nos vieilles habitudes. Se remettre en forme demandera bien sûr de laisser tomber le sac de croustilles le soir devant la télé et de chausser ses baskets pour aller courir. Lancer sa compagnie demandera de consacrer du temps le soir et la fin de semaine et quelques années avant d’entrevoir la rentabilité du projet. Acheter un chalet demandera d’établir un budget et de s’y tenir pour ramasser la mise de fond nécessaire. Comment procéder alors ?

La solution est toute simple : se fixer de petits objectifs facilement atteignables pour aller de l’avant vers notre but ultime. Et c’est à ce moment que la magie va opérer !

  1. Nous pourrons cocher rapidement des items sur notre liste de choses à faire
  2. Nous verrons des progrès chaque jour
  3. Nous deviendrons plus courageux, résolus et entreprenant pour atteindre les plus grands buts.

Pouvoir réaliser ces petites victoires n’est pas en soi une grande réalisation, si on veut bien voir les choses comme ça. Toutefois ce sont des réussites que nous n’avons pas eu peur d’accomplir car nous savions que nous pouvions réussir, ce qui nous permet de croire que chaque petite victoire est un pas de plus vers le but important qu’on s’est fixé.

Pourquoi ne pas faire le test ?

Choisissons-nous un petit défi, un petit projet simple : courir 2 fois par semaine, consacrer 20 minutes par jour pour faire de la recherche sur le type d’entreprise que nous voulons lancer, prendre 10 minutes par jour pour établir l’emplacement du futur chalet. De cette façon vous vous engagerez graduellement dans un nouveau processus, sans pression et sans peur.

Néanmoins, pour réussir « vous devez vous engager dans le système. Comprendre cela dès le départ vous permet de gérer vos attentes plus facilement et de vous engager à faire de petits progrès, pas à pas -plutôt que vous mettre la pression et penser que vous devez tout faire d’un seul coup. » (James Clear, Huffington Post, Combien de temps faut-il pour prendre un habitude (selon la science)? 12 avril 2014. Et n’oublions pas d’être indulgent avec nous-même :

  1. Prendre une nouvelle habitude prends du temps et il ne sert à rien de nous taper sur la tête si nous n’avons manqué d’assiduité. Ça ne servira qu’à miner notre détermination. Rectifions le tir et reprenons la lente marche vers le but fixé.
  2. L’erreur est humaine. Faire des erreurs ne nous déviera pas de notre route à long terme. Voyons ce qui n’a pas fonctionné et réajustons-nous. Personne ne réussit du premier coup !
  3. Paris ne s’est pas fait en un jour! Donnons-nous le temps d’intégrer la nouveauté. En étant plus raisonnable et réaliste dans nos attentes, on augmente les chances de réussite.

Vous avez des projets en tête ? Que faites-vous pour les réaliser ? Dites-nous tout dans un commentaire !

*********

Texte inspiré de l’article Celebrate More Victories, par Jason Dorsey, Success Magazine, Febuary 2013.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/succeszen/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire ici, s'il vous plaît
Veuillez donner votre nom ici, s'il vous plaît