Les émotions sont une source d’énergie puissante. Nous avons été éduqué à étouffer nos émotions négatives pour ne laisser la place qu’à nos émotions positives. La peur, la colère, la mélancolie, la frustration, l’anxiété sont plus perçus comme des éléments à dompter que des propulseurs pour réaliser de grandes choses.

Alors que nous croyons que la joie et la sérénité sont un chemin assuré vers le succès, il en va tout autant pour les émotions plus sombres. En effet, ces dernières stimulent la partie du cerveau reliée à la pensée analytique, la résolution de problème et la concentration nécessaire pour concevoir de nouvelles solutions. Ces émotions, combinées à vos capacités et talents, deviennent une force capable de vous amener vers des idées novatrices et des solutions à vos frustrations. Selon Gerald Amada, Ph.D., auteur du livre The Power of Negative Thinking, une fois que la personne accepte sa colère, elle peut l’utiliser de façon créative. D’abord, elle doit identifier la source de sa colère, considérer ses forces et aptitudes et se demander comment ces éléments peuvent être mis à profit pour réaliser des changements.

Kathleen Gaffney, du Centre International des Études sur la Créativité de l’Université de Buffalo, nous fait part des 6 étapes pour faire de nos émotions négatives des catalyseurs de créativité.

1. Identifier ce qui cause ce sentiment négatif.

Des émotions intenses ou le manque de perspective peuvent brouiller notre radar, mais se concentrer sur le but à atteindre plutôt que sur le problème aidera grandement à y voir plus clair. En portant son attention sur l’objectif, notre raisonnement changera de direction en étant plus positif et tendra vers des solutions créatives. Par exemple, des problèmes financiers vous assaillent. Plutôt que de vous concentrer que sur le manque d’argent, demandez-vous quel moyen pourriez-vous prendre pour augmenter vos revenus. Auriez-vous besoin d’un cours pour vous perfectionner et demander cette promotion ? Peut-être pourriez-vous utiliser un de vos talents comme revenu d’appoint (couture, réparation automobile, menuiserie, tricot…). Définir clairement le problème est le point culminant pour trouver une solution innovatrice.

2. Évaluer vos forces et compétences.

Faites-en la liste et analysez-les. Utilisez vos émotions négatives, canalisez-les vers le problème. Vous pourrez ainsi découvrir des pistes de solutions.

3. Définir comment utiliser vos aptitudes de façon productive et utile.

Écrivez rapidement tout ce qui traverse votre esprit sans restriction, sans jugement. Des solutions auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé pourraient jaillir de cet exercice. Bien sûr, partir sans laisser d’adresse n’est sans doute pas la solution mais vous pourrez la rayer à l’étape suivante. Ne vous censurez pas.

3. Évaluer votre liste.

Choisissez les idées qui vous parlent, qui vous attirent.

4. Définir les étapes pour réaliser votre objectif.

Commencez à établir votre plan d’action en partant de la fin et rebroussez chemin. Prenez un petit pas à la fois, ne faites pas de grandes enjambées, vous pourrez ainsi progresser de façon sûre.

5. Entre chacune des étapes mentionnées ci-haut, prenez une pause

Laissez les idées faire leur chemin en vous. Ne précipitez rien, votre jugement n’en sera que plus clair et votre détermination aussi.

dompter négativité

Article inspiré de l’anglais Turning Negativity into Creativity, Success Magazine, Septembre 2012


Warning: A non-numeric value encountered in /home/succeszen/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire ici, s'il vous plaît
Veuillez donner votre nom ici, s'il vous plaît