On remarque depuis quelques années que l’industrie du bien-être est en plein essor. Selon les données recueillies sur Statisca.com, les revenues de l’industrie du yoga et pilates, aux États-Unis en 2007, étaient de 4,73 milliards de dollars pour grimper jusqu’à 6,85 milliards en 2012 (on estime ceux de 2017 à 8,64 milliards!). Pas étonnant que la méditation soit devenue aussi populaire auprès des dirigeants d’entreprises. Mais pourquoi un tel engouement si on considère que le golf, la pêche ou l’entraînement physique peuvent procurer un excellent choix pour évacuer le stress ?

Selon le PDG Johann Berlin de TLEX Institute, une firme qui se spécialise dans les formations sur la pleine conscience ou le mindfullness en entreprise, les dirigeants voient en ce type de méditation un outil pour les aider à développer leur leadership et atteindre leurs buts. Ils veulent découvrir comment on peut appliquer ce type d’approche dans un contexte réel du monde des affaires comme la rétention, l’innovation et l’avancement.

Qu’est-ce que le Mindfullness ?

D’après l’International Mindfullness Institute de Lyon en France, c’est un « concept issu principalement du Bouddhisme, mais se retrouvant sous différentes formes dans toutes les grandes spiritualités et dans les grands courants philosophiques, il désigne l’aptitude à observer ce qui se passe en moi ou hors de moi, à l’accepter comme étant ma réalité, sans porter de jugements positifs ou négatifs ».

Principalement associé à la méditation, puisque les deux prennent leur essence dans la conscience de soi dans le moment présent, le mindfullness s’actualise selon deux grands types de méditations. La première vise à fermer notre esprit en calmant notre tête et cesser le flot de pensées par la concentration sur quelque chose de particulier, comme notre respiration. La deuxième propose une autre approche et demande l’ouverture de notre esprit. En effet, nous agissons comme des spectateurs sur ce qui entre et sort de notre tête (pensées, émotions, représentations, croyances, projections…) sans juger ni se faire happer par ces éléments.

Quels sont les bienfaits ?

Une nouvelle vague de gens d’affaires tels que Louis Gagnon, président de Ride.com, Mark Bertolini, PDG de Aetna, l’entrepreneur Marc Bernioff,  Rupert Murdoch, le magnat des médias, docteur et philanthrope Larry Brilliant et Arianna Huffington du Huffington Post voient en ce concept une façon d’être au sommet de leur forme. Effectivement, la science s’accorde à dire qu’un personne pratiquant la méditation pleine conscience augmente son intelligence émotionnelle, devient plus résiliente, plus créative, améliore ses relations avec autrui et se concentre davantage sur l’activité en cours. Elle devient plus productive, gère mieux le stress et améliore la qualité de son sommeil.

Sur ce point, M. Bertolini, PDG d’Aetna, offre un programme gratuit de méditation et yoga à ses employés, dont 13 000 ont relevé le défi. Selon les données recueillies par la compagnie, ces derniers ont noté une diminution de 28 % de leur niveau de stress et une augmentation de 20 % de la qualité de leur sommeil. De plus, le rapport démontre un  gain de productivité de 62 minutes par semaine, grâce à qui la compagnie a pu compter sur un bénéfice de 3 000$ par année pour chaque employé participant à ces sessions de méditation et yoga. (Huffington Post, 14 mars 2016)

Yoga-plageFondatrice et PDG de Sattva, Archana Patchirajan a vu l’impact que la méditation pouvait avoir sur l’intelligence émotionnelle. Elle avait du mal à gérer ses émotions quand son équipe ne rencontrait pas ses attentes et les délais escomptés. Grâce à la méditation, elle a développé sa patience, une meilleure relation avec son équipe et est maintenant beaucoup plus sereine. (Harvard Business Review, 14 déc. 2015)

Même s’il est parfois difficile de prendre le temps de méditer, on peut tout de même pratiquer la respiration, en se concentrant sur celle-ci, afin de sentir comment l’air inspiré nous apporte l’énergie et comment l’air expiré nous détend. En exécutant ce petit exercice, on arrive à mieux s’ancrer dans le moment présent.

En somme, on constate que la méditation pleine conscience n’apporte que des avantages tant sur nous-même qu’autour de nous. Rien à perdre à l’essayer ! Qu’en pensez-vous ? Donnez-nous vos impressions.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/succeszen/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1009

Laisser une réponse

Veuillez laisser votre commentaire ici, s'il vous plaît
Veuillez donner votre nom ici, s'il vous plaît